Zoom sur … la gestion des approvisionnements et des stocks

SSUCv3H4sIAAAAAAAEAKVYS2/bOBC+L7D/gdA5TSxnmyZ7y2MDZJEgRpy2h6AqKIqWWFOilqTsuEH++w4lSyIp23HTi20OOTOcmW8e9MuffyAUxFgxEvyNXswK1ozzSmmJNRMFkMODNZ0mTAvJMAfiyNBe651AaawrRZUlIhwfyxmsj1vemKVKCzIvM6GFvZHQUiima7pyNiTFudIspzZ1Bsc4wzYplbjMGJFsQaVNZ65C68IEa5qCJc6VWy88NWvUbtSbwAFbwYSKktPgwNpRVWx27mgRtNTXgx0iborEONd4cZMYXFQzTIybi7QX2Pz41lqGU1qQVX/3gbFPlmRHjbMYPZ88h2eH4cdO0bdu23K0LSwcnZweH4ajT2FoPsdnm1idyDncJ6PttwlPTzYJ84Gzn2nnUn+4sWB8+IUap/YKmh+vFigk5RQ3KH5q9AfzpaYyt0GCKy3yNjG6qwTnDZkmURvAqg5gd6Wi4twLYowlEYnjouACS3QJxAg+egD0LOLZPS6e0QdgKDRmBZVR98tVvPMWlQIGpVy5a2LkX4BgmcQCPpzjly0VrAeHGWgP+VLh86TCunqfFuif/ypW5rTQG6Roz/GXNSmaYDLH6QaPkc4jDlenFsKF7nBC0X38AxDS++19FwSwuQG9NBQrLh5DQrmpWiuH56ohgjXRVyHnb+HIFFDtCJjqGqHRo8SFKoVsluiiYtygCiDzuCrB5FlHGtyLGVPjagD0KS3M+ehOLIykc6LZgumV5bcrixV9xZJmAnpD1P0aqGrrtuWAmuRf/56QqmxSbzu6dzlqxrHrp2sgRJNsBXUfonpFFfSQcqjAFwMxccUAgSboQeAkMh/opoAsUACnfURxNtMDcYYIqMlzKolB3C0uEvSFQpfjAwemQiRu+nb47OBtxecORGYgjkFQfPR7khnxo7/KY8G3J80GE40lBmC2mAkjBtXoc9l7v0OSzw8OdZhvgbATgZsuATwext4nJgVwu0NCcC0pSzONXLR64PWtguA4QmB6AK9yaD6Dg120PIbtUexj/UCh7HBTflQFkpjKB/JFzLgn2pDAFdG+abbLZTk0M+nZWpOiqV4Ze3cxi5JC+RRu4O7XxGgKceMUQYlM7LINRVqArWhK5YIRih5oKamCZIBALGj0CF0eRomiZpzbnTKYLpkmWd3IUKdlcN67Y4k5p24CT2rSXg1DQt9yc/cBKG/lpRSxV/EfDAU0QkFpppPtKhXBhd8PTSFEF1DDps0mSCorDRXReHD/WaIW7Sd7O9JAIEwSvle05+MpNfUR/LyhyL4PqSqjfObqMJToupIFg3FuUHdVxsrSt3a6Jkaby8Kv9Mn+6LtKjKpr9T7le8CoNM3dnJMmcv5BLSvidsJHQ9nat3Z5f4n5nLl1qCENtC47B9mHewdaabdtulk2mezwZ0xTZBAFcG0yPZpIMYMhGHwLsrZNH37LLBaQc0KukJk8pReAwe7AOmE8jWYVn8EjvE5fm3+wO+CvS4PXoX6hOCwzAUUZ899wbgXZgpTGdYt3xHz3j1KTvtK77UQswcZbmJajSxy/AZsfoAYNJqh/DfXWjFADbEO2+Ne6lyku2M8mp3ZqqwreTA0O/+eWOpgl1uzma/3GXLCEmnfQy3qNq4QJ63m5EDALKe/fihJc1Cht2YTOavy2a1I3PUuO95dI/zfB+k+IRf0aVkcAQ0JLXWF+1D4Ej9g6xnZzDoRJ9LBZ2o/mQuj6xbx+fQdJ8wAKwuPR2el4PB79NT4ejc4+fRyBN17/B1kOie9vEgAA

La gestion des stocks est une fonction importante tant pour une entreprise commerciale que pour une entreprise industrielle. Dans le cadre d’une entreprise commerciale, les stocks sont essentiellement formés de marchandises destinées à la vente et sont caractérisés par leur variété. Pour une entreprise industrielle, les stocks sont composés de trois types de biens: les matières premières, les produits semifinis et les produits finis.

D’une manière générale, on estime le coût du stockage entre 10 et 12 % de la valeur du stock.

Le stockage permet :  

– de dissocier les achats, la production et les ventes ;

– de ne pas manquer des ventes (rupture de stock) ;

– de ne pas interrompre la production (rupture de stock) ;

– d’obtenir des remises (achats en grandes quantités) ;

– réduire le coût de réapprovisionnement.

Le stock a souvent une importance considérable dans l’entreprise. Il permet par exemple de parer à la pénurie, il peut être constitué dans un but spéculatif (on achète à un prix bas pour revendre à la hausse), il peut permettre d’acheter en quantité et bénéficier ainsi d’une réduction du prix unitaire, il permet d’assurer une consommation régulière d’un produit bien que sa production soit irrégulière.
Fonctions principales du stock
Transit : les stocks jouent un rôle de transit dans le transport nécessaire des matières premières et des composants du fournisseur jusqu’au lieu de production.
Cycle : les stocks contribuent à la production ou à l’acquisition suffisante des biens permettant de réduire le nombre de mise en route ou de commande.
Sécurité : les stocks constituent pour l’entreprise une protection contre l’incertitude due aux variations de la demande et des délais de livraison.
Anticipation : les stocks permettent à l’entreprise à affronter les hausses de prix et autres contraintes du marché, d’éviter ou de minimiser les pénuries et de faire face aux variations saisonnières de la demande. Ils jouent donc un rôle préventif.
Tampon : les stocks tampons emmagasinés entre les différents postes de travail ; permettent à l’entreprise à se prémunir contre la dépendance trop étroite entre des opérations successives ou encore vis-à-vis d’un fournisseur. Ainsi, des problèmes temporaires à un endroit donné n’obligent pas l’arrêt de toute autre opération de production de l’entreprise.

Méthodes d’optimisation des coûts de gestion des stocks
Avant de se poser la question de savoir « comment gérer », il convient de préciser ce qui doit être géré. Le coût d’une gestion fine des stocks peut être très élevé lorsque les références sont nombreuses. La solution de bon sens consiste alors à ne gérer avec précision que les références qui représentent l’essentiel de l’activité de l’entreprise.

Loi empirique des 20/80 (dite loi de Pareto)
Cette loi reçoit de nombreuses applications en gestion.
On constate très souvent que le coût total de gestion des approvisionnements est proportionnel au nombre d’articles à gérer, alors que le gain total apporté par une meilleure gestion est proportionnel aux valeurs qui sont en jeu. Or, bien souvent, la plus grande part des valeurs en jeu est concentrée sur un nombre relativement faible d’articles.

Les outils de gestion du stock :
Les stocks enferment plusieurs types de marchandise. Pour bien gérer les stocks, le gestionnaire utilise les outils suivants :
La nomenclature : la nomenclature des articles est une fiche qui comprend pour chaque article : le numéro de code et une désignation simple précise et complète.
Les fiches de stock : ces fiches portent les renseignements concernant les articles stockés : le numéro du code, sa désignation, son unité de comptage, le commande en cours, le niveau du stock disponible…
Les fiches d’approvisionnement : ces fiches renferment des éléments fixes concernant les stocks tel que le numéro de l’article et sa désignation, des éléments révisables comme le délai d’approvisionnement, la consommation moyenne mensuelle de l’article et des éléments variables comme la quantité disponible en magasin, la quantité en commande, la quantité commandée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *